Beaucoup de conditions de santé différentes peuvent affecter les nerfs, les muscles, ou les flux de sang qui est nécessaire pour avoir une érection. Le diabète, l'hypertension artérielle, le durcissement des artères, les blessures de la moelle épinière, la sclérose en plaques peuvent contribuer à ED. La chirurgie pour traiter la prostate ou de la vessie problèmes peut également affecter les nerfs et les vaisseaux sanguins qui contrôlent une érection. Où achat priligy france vous avez trouvé une pharmacie online ici https://trendpharm.com/ priligy . Le principal symptôme de l'éjaculation prématurée est une éjaculation incontrôlée soit avant ou peu de temps après un rapport sexuel commence. L'éjaculation se produit avant que la personne le souhaite, avec une stimulation sexuelle minimale. Una disfunción eréctil es la impotencia de obtener o mantener una erección. comprar propecia sin receta en madrid saber cuál es el medicamento ideal para usted depende de diferentes factores.

Translator

Facebook

Circuit - BGDC Zolder : les Franssen et les Verwimp au finish, Paisse et Kevers rois de la Classe D

13/11/2011 Nouveaux venus, un peu par hasard, dans le BGDC, Wim et Geert Verwimp ont failli créé la toute grosse surprise ce samedi à Zolder... Photo Jacques Letihon

 

Avec 33 bolides présents dans le Limbourg ce samedi, pour y disputer sur 120 minutes la finale du Belgian Gentlemen Driver’s Club 2011, le sport automobile amateur s’est senti pousser des ailes. Il est vrai que la météo de type été indien a incité les concurrents à donner le maximum, histoire de conclure une très belle saison 2011 par un véritable feu d’artifice.

Et si la Norma engagée par Philip Daniels en Division 2 pouvait légitimement prétendre à une victoire absolue après avoir signé la pole position, il n’en a rien été. Après une démonstration d’une bonne vingtaine de minutes, la barquette française effectuait un premier bond en arrière dans le classement. Mais le pire était encore à venir pour Daniels, qui explosait le moteur de son bolide aux trois-quarts de la distance. La cause était entendue.
Il n’en fallait bien sûr pas plus aux BMW des Divisions 1 et 3 pour monopoliser le haut du classement. Et c’est à des luttes incroyables que l’on a assisté deux heures durant. Avec bien sûr les habitués du BGDC 2011 que sont Franssen-Franssen (M3 E46), Zaknikar-Neyens (M3 E36) et Van de Water-Van de Water (M3 E30), mais aussi des petits nouveaux, qui n’avaient a priori pas prévu de disputer cette épreuve… "Nous sommes en effet issus des Track Days de Sky Limit Events, explique Wim Verwimp, pilote d’une M3 E36 partagée avec Geert Verwimp. Nous avons préparé nous-mêmes cette voiture, et nous souhaitions l’engager dans les 1000 Km de Zolder. Mais comme nous n’avons pas disputé de compétition officielle avant cela, le RACB nous a dit qu’il nous fallait commencer par une autre épreuve, qui pouvait être la finale du BGDC, programmée… trois heures avant les 1000 Km de Zolder. Et bien, merci le RACB, car nous avons découvert une compétition très sympa, que nous retrouverons plus que probablement dans le futur…"
Il est vrai que les Verwimp avaient de bonnes raisons de se réjouir, puisque leur BMW M3 #48 a joué la gagne jusqu’au bout, maintenant une pression de tous les instants sur les lauréats de la joute de Spa-Francorchamps, Alain et Patrick Franssen. Et c’est finalement pour 1’’354 que la victoire est tombée dans le camp des Franssen, une nouvelle fois vainqueurs, mais cette fois en ayant mouillé leur maillot… "Une course à l’image de notre saison, géniale, s’enthousiasmait Alain Franssen à l’arrivée. Jamais nous n’avons pu relâcher notre effort. Je voyais la M3 de Verwimp dans mon rétro, et je savais que je ne pouvais pas commettre la moindre erreur. Merci aux promoteurs du BGDC, et à l’année prochaine !"
Derrière ces M3, deux autres BMW du même type en ont décousu pour la plus deuxième marche du podium de la Division 1, mais aussi le top 3 au classement général. Et au bout des 120 minutes de course, ce sont 9… dixièmes de seconde qui séparaient Marc Neyens et Matty Zadnikar d’une part, Ronny et Harry Van de Water de l’autre. Et c’est la plus récente de ces deux M3, la E36 de Neyens et Zadnikar, qui a eu le dernier mot. Mais que l’indécision fut totale et le sport roi…
Paisse et Kevers restent devant
Une fois encore très fournie, la Classe D, qui regroupe les bolides de 2 litres, a vu la redoutable VW Golf II de Tony Kevers et Grégory Paisse remporter une nouvelle victoire face aux Renault Clio de toutes générations. Un résultat trois étoiles permettant à Paisse de s’imposer comme le pilote le plus performant en Division 1 au bout de la saison. "On aurait bien sûr voulu décrocher un podium absolu, mais il nous a fallu nous rendre à l’évidence face aux puissantes mécaniques des BMW, commentait Grégory Paisse. On échoue finalement à 5 petites secondes de la 3ème place. C’est comme ça… Mais nous nous sommes très bien plus dans ce Belgian Gentlemen Driver’s Club, dont le format est idéal…"
La VW Golf préparée dans les ateliers de Jean-Marie Dehaye a devancé de deux bonnes minutes la Renault Clio de Paul Lejeune et Olivier Mascaux, tandis que Filip Uyttendaele a complété le podium de la Classe D, mais pour une poignée de secondes seulement face à Kris Van Bael et la famille Buffet. Toujours dans le clan des Clio, on notait la perte de roue avant-gauche à quelques centaines de mètres de l’arrivée pour la #86 de Thierry Brugma et Jacques Morlet, mais aussi les débuts en BGDC de Raphaël de Borman, plus habitué au rallye, qui a partagé avec délectation le volant de la Clio #29 avec Hervé Deger. Des ennuis de freins ont malheureusement entravé leur progression.
Toujours en Classe D, signalons le retrait de deux des nombreuses Mini Cooper S présentes, la #22 de Léonard et Etienne Licops et la #196 d’Yvan Muller, victimes d’un bris de courroie.
Après la victoire de la Peugeot 206 CC de François Jeukenne à Spa, la Honda Civic #48 de Philippe Lannaux, Marco Van Belle et Rudy Thiroux a surgi en Classe C. Passée entre les mains de Lannaux, la nipponne a effectué un bond en avant côté performances, ce qui lui a permis de s’imposer devant la lionne de Jeukenne et une autre Honda Civic, celle de Jean-Didier Ronveaux.
Victoire en solo pour la Toyota Yaris de Frédéric et Sébastien Ringlet, accompagnés de Sébastien Gillet, en Classe B, alors qu’en Division 3, les BMW ont fait la loi, Geert et Wim Verwimp imposant sans l’ombre d’un problème la M3 E36 médaillée d’argent au général devant la M3 E36 de Rudy Spiegeleer et Thierry Grysouille, et la Ford Focus de Gilles Ronchail et Eric Duthoit, ces derniers ayant été pénalisés de deux tours en raison d’un pit-stop effectué trop rapidement. Une mésaventure également survenue à la Renault Clio de Nelson Van Hulle, qui aurait pu revendiquer un top classement en Classe D, ainsi qu’à la Mini Cooper S de Pierre-Yves Paques.
Merci Zolder… et rendez-vous en 2012 !
C’est sur cette superbe course relevant davantage du sprint que de l’endurance que s’est refermé le BGDC 2011. "Alors que la saison 2012 se présente sous les meilleurs auspices, avec huit épreuves qui seront réparties entre Zolder, Francorchamps, Colmar-Berg, Croix-en-Ternois, La Bresse et Mettet, je souhaite vivement remercier le Circuit de Zolder, qui nous a permis d’organiser cette finale dans d’excellentes conditions, conclut Patrick Van Billoen, l’une des chevilles ouvrières de cette série réservée aux amateurs et gentlemen-drivers. Après l’annulation du meeting de Colmar-Berg par les organisateurs luxembourgeois, il nous fallait trouver une solution de rechange. Grâce aux responsables de Zolder, elle fut à la mesure de notre saison. Nous espérons accueillir de manière régulière une quarantaine de voitures en 2012, et je peux vous assurer que l’enthousiasme manifesté par les concurrents cette année nous va droit au cœur… Bonne intersaison à tous et toutes, et vivement la mi-mars 2012 !" (Vincent Franssen)
Classement final
1 Franssen-Franssen (BMW M3 E46), 1er D1 & Cl.E, 61 tours 2. Verwimp-Verwimp (BMW M3 E36), 1er D3, à 1’’354 3. Neyens-Zadnikar (BMW M3 E36), à 1’38’’4 4. Van de Water-Van de Water (BMW M3 E30), à 1’39’’4 5. Paisse-Kevers (VW Golf II), 1er Cl.D, à 1’45’’212 6. Lejeune-Mascaux (Renault Clio), à 2t. 7. Uyttendaele (Renault Clio), à 2t. 8. Van Bael (Renault Clio), à 2t. 9. Buffet-Buffet (Renault Clio), à 3t. 10. Lannaux-Van Belle-Thiroux (Honda Civic), 1er Cl.B, à 4t. 11. Spiegeleer-Grysouille (BMW M3 E36), à 4t. 12. Van Hulle (Renault Clio), à 5t. 13. Ronchail-Duthoit (Ford Focus RS), à 5t. 14. Jeukenne (Peugeot 206 CC), à 5t. 15. Navez-Carlier (BMW M3 E36), à 6t. 16. Huybrechts-Michetti-Marrocco (BMW M3 E36), à 6t. 17. Ronveaux (Honda Civic), à 6t. 18. Deger-De Borman (Renault Clio), à 7t. 19. Bylemans-Knöpker-Hauspi (Mini Cooper S), à 8t. 20. Dobbelaere-Hermans-Sels (BMW M3 E36), à 9t. 21. Paques (Mini Cooper), à 10t. 22. Ringlet-Gillet-Ringlet (Toyota Yaris), 1er Cl.B, à 12t. 23. Etienne-Ianetta (Honda Civic), à 13t. 24. Magermans-Magermans-Boelpaepe (VW Golf II), à 14t. 25. Brugma-Morlet (Renault Clio), à 20t. 26. Van Billoen-Van Damme-Van Den Abeele (Honda Civic), à 20t. 27. Daniels (Norma), 1er D2, à 28t.

 

Statistiques

Compteur d'affichages des articles
539307

Qui est en ligne ?

Nous avons 26 invités et aucun membre en ligne

Photos au hasard

bgdc2012-02-34.jpg